27
février

La course au solaire a commencé au Sénégal



photovoltaique-en-senegal

Depuis l’adoption du Plan Sénégal Émergent (PSE) en 2014, le pays ne cesse de multiplier les initiatives pour accéder au statut d’économie à revenu intermédiaire à l’horizon 2035, non pas en focalisant tous les efforts du gouvernement sur les seules transformation structurelle de l’économie et consolidation de l’État de droit, mais en luttant aussi contre les inégalités et les injustices sociales à travers l’inclusion de tous les Sénégalais dans le processus amorcé.

Dans cette perspective, au-delà des différents programmes entrepris pour étendre le réseau électrique central et poursuivre les avancées enregistrées depuis 2000 par le taux d’électrification (il s’élevait à 64% en 2016), le volet Énergie du PSE promeut fortement l’introduction des énergies propres dans le parc de production du Sénégal. Car, en plus de contribuer à satisfaire la demande en électricité croissante de la population locale, celles-ci participent également à la baisse du coût de production du kilowattheure, conformément aux objectifs visés par ce cadre de référence des politiques du gouvernement, afin de diminuer de moitié la facture d’électricité des ménages, pour parvenir à un prix de l’électricité parmi les plus bas de la sous-région (de 60 à 80 FCFA/kWh, soit entre 9 et 10 centimes d’euro).

photovoltaique-en-senegal-01

Le chef de l’État Macky Sall aspire par ailleurs à atteindre rapidement l’objectif d’un mix énergétique optimisé de 20% d’énergies renouvelables et, pour ce faire, s’est activement engagé ces dernières années à parsemer le territoire de centrales solaires, dont la production est directement revendue à la société nationale d’électricité, la SENELEC, et injectée au réseau central. Et comment donner tort au président sénégalais, considérant l’exceptionnel potentiel de son pays, l’un des plus ensoleillés de la planète (300 heures par an), avec un taux d’irradiation annuelle variant de 1850 à 2250 kWh/m2 par an entre le Sud-est et le Nord-Ouest, pour une moyenne de 5,7 KWh/m2 par jour ?

C’est dans ce cadre que s’inscrit la mise en service en 2016 de Senergy 2 à Bokhol (dans le Nord du pays), première centrale solaire photovoltaïque de taille industrielle connectée au réseau en Afrique de l’Ouest avec ses 75.000 panneaux produisant 20 mégawatts (MW). Ou encore celle du parc photovoltaïque de Malicounda (dans le département de Mbour, à l’Ouest), qui, avec ses 86 000 panneaux solaires implantés sur 100 hectares et résultat d’un partenariat public privé d’un coût de 22 milliards FCFA (soit plus de 33 millions d’euro), reverse chaque année au réseau national la moitié de sa capacité totale de 22 MW. Mais ce n’est pas tout. Toujours dans le cadre du PSE et au regard de la difficulté de mettre en place des sites de production électrique supérieure, considérant le problème des terres disponibles, le Sénégal s’est engagé dès décembre 2016 dans la construction d’une autre centrale photovoltaïque dans la commune de Merina Dakhar (Nord), alors que six mois plus tard, les 92.000 modules solaires du parc photovoltaïque Senergy situé à Santhiou Mékhé, dans l’Ouest (un des plus grands d’Afrique de l’Ouest), permettaient de fournir une électricité équivalente à la consommation annuelle de 200 000 personnes. Ces deux centrales injectent également près de la totalité de leur capacité de 30MW au réseau national.

photovoltaique-en-senegal-2

Sans compter le processus d’appel d’offres ouvert aux producteurs indépendants d’électricité lancé en 2016 par l’État sénégalais dans le cadre du programme Scaling Solar pour la construction et l’exploitation de centrales photovoltaïques d’une capacité installée cumulée d’environ 100 MW situées à Touba, dans la région centrale de Diourbel, Kahone, dans la région de Kaolack (centre ouest) et Niakhar, dans la région de Fatick (Ouest). Un processus qui n’avait pas été sans susciter le fort intérêt d’investisseurs nationaux et internationaux.

Enfin, les centrales de Sakal (20MW), dans la région de Louga (Nord), et de Diass (15 MW), dans la région de Dakar, qui seront elles aussi directement raccordées au réseau électrique, devraient être opérationnelles dès cette année. De plus, avec les 100 MW d’énergie solaire prévue par le programme Scaling Solar – initiative du Groupe de la Banque mondiale visant à aider les États à produire de l’électricité solaire -, la SENELEC devrait totaliser dès 2019 une puissance solaire de 253 MW, alors qu’elle n’avait pu disposer trois ans plus tôt que de 42 MW de solaire en service.

photovoltaique-en-senegal-03

Comme on peut le voir, l’objectif de franchir la barre des 250 MW d’énergie solaire utilisée à grande échelle (contre 120 MW en 2017) d’ici l’an prochain pourrait bientôt devenir réalité et il sera même difficile de croire que le solaire n’occupait en 2012 que 0,2% du mix énergétique sénégalais, qui pourrait lui-même frôler en 2018 le record des 30% de la capacité totale de production du pays, si les pouvoirs publics ne démentent pas les efforts jusque-là déployés en la matière.
À n’en pas douter, le soleil n’a pas fini de briller sur le Sénégal!

Articoli correlati

L’importance de choisir une entreprise photovoltaïque qualifié
3 mai 2019
Combien d’énergie produit un module photovoltaïque ?
3 avril 2019
Les grandes installations photovoltaïques au sol connaissent une croissance exponentielle
20 mars 2019
L’Algérie commence son avenir dans les énergies renouvelables avec un appel d’offres pour l’énergie solaire photovoltaïque de 150 MW
18 décembre 2018
Conception et construction d’auvents photovoltaïques
2 octobre 2018
Noor, le parc solaire emblématique de la politique énergétique du Maroc
19 septembre 2018
L’importance de la qualité dans le choix d’un installateur de panneaux photovoltaïques
2 juillet 2018
La Tunisie est mûre pour le solaire photovoltaïque
19 juin 2018
L’industrie minière au Maroc et en Afrique en quête d’énergie solaire
31 mai 2018
L’énergie solaire du Sahara au secours du mix énergétique européen
15 mai 2018
Des villes africaines propres alimentées au solaire? On y travaille au Green Energy Park en Maroc
2 mai 2018
Enerray sur la grille de départ pour le plus grand parc solaire du monde
3 avril 2018
Le réseau central égyptien rachète les surplus d’énergie solaire des producteurs indépendants
19 mars 2018
Le photovoltaïque devient service public au Cameroun
7 mars 2018
La course au solaire a commencé au Sénégal
27 février 2018
Quand le secteur privé finance les projets de service énergie à grande échelle
3 janvier 2018
Le New Deal pour l’énergie en Afrique: un partenariat sur mesure pour le solaire
14 décembre 2017
Le solaire se lève sur le Zimbabwe
5 décembre 2017
Afrique et solaire: un regain d’intérêt
29 novembre 2017
À l’aube d’une révolution solaire en Côte d’Ivoire
20 novembre 2017
Le solaire photovoltaïque en Afrique: la révolution à commencé
30 octobre 2017
EPC Installations photovoltaïques – la phase de construction de l’installation
25 septembre 2017
Approvisionnement en composants photovoltaïques
7 septembre 2017
Systèmes photovoltaïques EPC – Phase de « Ingénierie »
31 juillet 2017
Réaménagement dans les systèmes photovoltaïques sur le terrain: comment agir pour ne pas perdre de productivité.
17 juillet 2017
Les avantages d’un système de couverture solaire
28 juin 2017
Maintenance d’une installation photovoltaïque: instructions d’utilisation
22 mai 2017
Qu’est-ce que l’EPC photovoltaïque?
19 avril 2017